Aller au contenu principal

Le pop-up store, un moyen idéal de tester son concept

  • Franchir le cap du magasin physique n’est pas toujours facile. Avec une boutique éphémère, ou pop-up store, les entrepreneurs peuvent tester leur projet en conditions réelles.

1
minute
de lecture

Le pop-up store, un moyen idéal de tester son concept

1 min. de lecture
lun 03/12/2018 - 09:00

Difficile de se promener dans des rues commerçantes sans trouver de pop-up store. Ces magasins éphémères permettent aux jeunes créateurs et entrepreneurs d’ouvrir leur commerce pendant une période donnée. Une occasion idéale de proposer leur première gamme de produits à la clientèle. Tout cela sans mettre en jeu toutes leurs économies.

Le public bruxellois est demandeur

Ces pop-up stores, trop éphémères pour attirer les clients ? Bien au contraire en ce qui concerne les Bruxellois. Une étude effectuée par hub.brussels prouve l’intérêt des habitants de la capitale pour ce type de commerce. Ils sont ainsi 8 sur 10 à avoir déjà poussé les portes d’un pop-up store et un tiers d’entre eux avoue même être plus facilement tenté par une boutique éphémère que par un magasin classique. Qu’est-ce qui les attirent ? Toujours selon la même étude, ces magasins proposent des produits inédits (pour 34,4% des sondés), des concepts originaux (22,1%), des prix avantageux (22,1%) ainsi que des nouveautés (18%).

Etre bien préparé avant de lancer son pop-up store

Si le public semble déjà prêt, l’entrepreneur doit l’être encore plus. Ce n’est pas parce qu’une boutique est éphémère que le risque et la préparation sont minimes. Car le pop-up store permet de confronter son concept, en conditions réelles. « C’est fondamental », explique Isabelle Grippa, CEO de hub.brussels. « Le pop-up store permet de tester son produit et si besoin de le réorienter. Il n’y a pas de logique d’échec car le test permet aussi de s’améliorer ». Se faire accompagner par des structures peut ainsi être utile et encore diminuer le risque. « Il ne faut pas investir tout ce qu’on a pour pouvoir ouvrir son pop-up store ».

Isabelle_Grippa
Photo d’Isabelle Grippa, CEO de hub.brussels

Un accompagnement spécifique pour les entrepreneurs

Si, en Wallonie, la plateforme UrbanRetail met en lien candidats-entrepreneurs et propriétaires de biens, l’accompagnement est plus complet en Région bruxelloise. Avec l’Auberge Espagnole, Kanal Store et Taste.Brussels, trois programmes spécifiques d’accompagnement et de lancement sont destinés aux jeunes entrepreneurs et créateurs désirant ouvrir une boutique éphémère. « Avec ces trois initiatives, les entrepreneurs de la nouvelle génération trouvent un cadre pour démarrer leur projet, une éthique de travail basée sur le respect de l’autre et de l’environnement, ainsi qu’une réflexion qui objective les prises de décisions », ajoute encore Isabelle Grippa. De quoi mettre son projet de pop-up store sous les meilleurs auspices.

 

Ailleurs sur le web