Aller au contenu principal

Près d’un milliard de personnes regardent les tournois d’esport

  • Les tournois opposant des joueurs de jeux vidéo suscitent de plus en plus d’intérêt dans le monde, en Asie mais aussi en Occident. Plus que d’autres grands évènements comme la Formule 1 ou la finale du Superbowl. 

1
minute
de lecture

Près d’un milliard de personnes regardent les tournois d’esport

1 min. de lecture
sam 03/08/2019 - 11:30

L’esport fait de plus en plus d’adeptes. D’après les chiffres de GlobalWebIndex, compilés par Datareportal, près d’un quart (22%) des internautes dans le monde ont regardé un tournoi de jeux vidéo ces derniers mois. Au total donc, près d’un milliard de personnes, 50% de plus qu’il y a un an. Rien d’étonnant dès lors que le gagnant de la Coupe du monde du célèbre jeu Fortnite ait récemment empoché 3 millions de dollars. A titre de comparaison, c’est à peu près ce que gagne le vainqueur du tournoi de Roland Garros.  

L’esport grandit vite, très vite même. Certes, son audience est encore loin de dépasser celle des Jeux olympiques ou de la Coupe du monde de foot (3,5 milliards de spectateurs), mais elle est désormais deux fois plus importante que celle de la Formule 1 et dix fois plus importante que celle du Super Bowl. Résultat : les recettes du secteur dépasse les 1,5 milliard de dollars d’après Superdata

Les Millennials en force 

Sans surprise, plus de 6 amateurs d’esport sur 10 sont âgés de 16 à 34 ans, l’activité étant particulièrement prisée en Asie. En Chine par exemple, 40% des internautes ont cédé à l’appel de l’esport ces derniers mois.  

L’audience cependant est loin d’être équivalente en Occident, où la proportion progresse mais reste souvent inférieure à 10%. C’est le cas aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Italie, en Allemagne et aux Pays-Bas par exemple. 

Et en Belgique ? 

La tendance n’épargne pas la Belgique. D’après une étude réalisée par Paypal, plus d’un Belge sur dix regardait l’esport en 2017, la discipline pouvant prétendre à une audience d’1,7 millions de spectateurs cette année. Là aussi majoritairement des Millennials, hommes dans 80% des cas.  

Le premier tournoi international de grande envergure a d’ailleurs été organisé au mois d’avril à Charleroi. Le gagnant en revanche n’y a remporté « que » 100.000 euros.