Aller au contenu principal
  • upcycling recyclage

L’upcycling, quand tout se réutilise et se recycle

  • Plus loin encore que le recyclage, l’upcycling, c’est l’art de créer à partir de déchets. Rien ne se perd, tout se transforme. Une nouvelle façon de vivre et de consommer ? 

1
minute
de lecture

L’upcycling, quand tout se réutilise et se recycle

1 min. de lecture
dim 30/06/2019 - 11:00

Des chutes de vêtements, des déchets de construction, des encombrants… si ces rebuts sont normalement voués à la poubelle, les adeptes de l’upcycling leur redonnent une nouvelle vie.  

Réutiliser plutôt que jeter 

Trier et recycler, c’est bien. Tendre vers le zéro déchet aussi. L’upcycling va encore plus loin que le « simple » recyclage ou la simple réutilisation d’un produit jusqu’au bout de sa durée de vie. Dansupcycling, il y a « up », vers le haut. On recycle en effet vers le haut, en produisant des objets dont la qualité est supérieure.  

Ce concept et le terme sont inventés par Reiner Pilz, un ancien ingénieur reconverti dans l’aménagement intérieur, lors d’une interview en 1994 sur une directive européenne sur le recyclage. « J’appelle cela du downcycling (…). Nous avons besoin d’upcycling pour ajouter de la valeur à des produits usagers, pas leur en donner moins ». Si le downcycling en diminue la valeur, l’upcycling a pour but de l’augmenter.  

De la mode au design en passant par la décoration 

L’upcycling consiste donc à récupérer et à réutiliser tous les déchets possibles pour créer quelque chose de nouveau, de plus utile et de plus grande valeur. Créer des vêtements à partir de chutes de tissu de l’industrie textile comme l’une des start-up du Kanal Store, confectionner des meubles à partir de déchets de construction et même réutiliser des pièces de vélo pour en faire des objets de décoration.  

Tout est susceptible d’être réutilisé et de nombreuses associations, start-up et créateurs innovent pour redonner une nouvelle vie aux déchets dans une initiative écologique et d’économie circulaire. D’autres exemples ? Des bijoux et sacs à mains faits à partir de bâches de camions ou de jouets faits à partir de bouteilles en plastique.  

Une nouvelle tendance ouverte à tous 

Pas besoin d’être un créateur ou un designer pour être un adepte de l’upcycling, ni d’être un grand bricoleur ou un menuisier dans l’âme. Les palettes reconverties en table basse, les jeans retravaillés en porte-monnaie, les vieilles ampoules à incandescence en boules de Noël ou encore les théières qui deviennent des pots de fleurs sont déjà des manières faciles et rapides de faire de l’upcycling à la maison.  

Ceux voulant aller plus loin et en apprendre plus peuvent participer à l’un des nombreux ateliersupcycling organisés par diverses associations et ASBL. D’une manière ou d’une autre, les objets de notre quotidien peuvent être réutilisés et valorisés. Une démarche écologique mais aussi économique.