Aller au contenu principal
  • voyages d'affaires

Les voyages d’affaires sont-ils devenus une perte de temps ?

  • La vidéo conférence se généralise dans la plupart des entreprises. Mais cela veut-il dire que les voyages d'affaires n'ont plus leur place ? Pas à en croire les chiffres de ces dernières années.

1
minute
de lecture

Les voyages d’affaires sont-ils devenus une perte de temps ?

1 min. de lecture
sam 06/07/2019 - 11:00

C’est un poncif mais c’est un fait : le développement des technologies de la communication réduit les distances. Les réunions virtuelles ne sont désormais plus des exceptions, loin de là. Au point que, pour certaines professions, travailler du bout du monde est presque devenu un jeu d’enfants. D’après les chiffres cependant, le voyage d’affaires a toujours bel et bien la cote.  

Une tendance à la hausse 

La crise de 2008 avait sans conteste mis un coup de frein aux dépenses des entreprises en la matière. D’après la GBTA (Global Business Travel Association), celles-ci avaient en effet diminué de 8% sur un an. Mais très vite, la tendance était repartie à la hausse. En 2017, elles ont atteint 1.330 milliards de dollars. Et les perspectives sont plutôt réjouissantes pour le secteur du transport, puisqu’elles devraient encore augmenter, certes plus lentement, mais tout de même jusqu’à 1.700 milliards de dollars d’ici 2022. 

Voyages d'affaires évolution

La Belgique, pays d’exportations par excellence, ne fait pas exception. « Nous sommes en train d’essayer de compiler des chiffres parce qu’ils n’existent pas pour le moment. Mais rien qu’à Brussels Airport, on sait que 40% des voyages sont des voyages d’affaires. Et c’est en hausse », nous dit-on chez FCm Travel Solutions Belgium. Destinations européennes favorites par voie aérienne : Vienne, Madrid et Milan, Londres étant passé de la première à la cinquième place l’an dernier.  

top destinations business trips

De multiples raisons d’être 

Aucun doute, voyager prend plus de temps et coûte plus cher que de recourir à la vidéo conférence. Mais dans certains cas, ce n’est pas une option d’après Andrew Pearson, ingénieur sénior dans un grand groupe : « c’est très difficile de remplacer une visite d’usine par un conference call. Quand il y a un problème de production, nous avons besoin de nous rendre sur place pour trouver une solution. » 

informations voyages d'affaires

Et même s’il ne s’agit que d’assister à des réunions, là aussi, l’option du voyage d’affaires est souvent privilégiée. « Nous faisons beaucoup de vidéo conférences mais il faut par exemple rencontrer régulièrement les fournisseurs, poursuit-il. La communication est toujours plus facile en personne. » Un avis partagé par de nombreux hommes et femmes d’affaires, surtout chez les Millennials, si l’on en croit une étude menée par CWT. Plus de 6 personnes interrogées sur 10 s’estiment plus productives en travaillant en face-à-face qu’à distance ou même seul.   

Millennials voyage d'affaires