Aller au contenu principal
  • Grands clichés sur les Millennials au boulot

Grands clichés sur les Millennials au boulot

  • Fainéants, peu intéressés par le travail et volatiles… les clichés et les banalités à notre propos au travail sont légion. Sont-ils vérifiés ? Analyse à travers divers chiffres et études sur cette fameuse génération, née entre 1980 et 2000.

1
minute
de lecture

Grands clichés sur les Millennials au boulot

1 min. de lecture
jeu 11/10/2018 - 15:29

D’ici 2020, un tiers de la population active mondiale sera issu de la génération Y, selon une enquête effectuée par ManPower. La population qui fera tourner le monde en quelque sorte et qui est souvent critiquée par ses aînés, que ce soit la génération X ou les papy-boomers. Pas assez portés sur le travail, peu ambitieux et prêts à quitter leur emploi à tout moment. Est-ce vrai ? Tentative de décryptage.

La génération Y plus intéressée par sa contribution au travail

Fainéante et peu intéressée par le travail la génération Y ? Elle a plutôt d’autres priorités que ses aînés en ce qui concerne le boulot. Ce qu’un Millennial cherche le plus dans son environnement de travail, c’est apporter une contribution positive (35%), travailler avec des personnes enrichissantes (25%) et être reconnu comme un expert dans son travail (15%). C’est plutôt le goût du leadership qui ne l’intéresse pas comme le montre toujours cette étude de ManPower. Seulement 3% d’entre eux veulent accéder au sommet de leur entreprise et à peine… 1% souhaitent gérer une équipe.

Une autre vision du travail et de la vie

Pourquoi les Millennials ont-ils une vision si différente ? Parce que le monde a changé. Il n’est plus prospère mais en crise, on ne parle plus d’emploi stable ou de « bonne place » mais d’emploi à trouver et (re)trouver, de confrontation à la pression du résultat. Ce que les Millennials recherchent, c’est l’épanouissement au travail et le moment présent. Selon une étude AXA, 55% de la génération Y ne pense pas encore à la retraite… mais ont conscience qu’ils travailleront sans doute jusqu’à leurs 67 ans. Le travail c’est la vie ? 80% d’entre eux souhaiteraient pourtant arrêter leur carrière avant leur retraite. Et 34% des personnes interrogées se sentent insatisfaites au bureau.

La génération Y, incomprise par les employeurs

Si les Millennials se sentent insatisfaits, c’est aussi parce qu’ils sont incompris par leurs supérieurs. Une autre enquête réalisée par l'association professionnelle des agences belges de communication et Trendwolves démontre que77% d’entre eux préfèrent évoluer dans une structure horizontale que verticale, tout en ayant des possibilités d’évolution au niveau supérieur. Ambitieux, ils sont aussi 77% à vouloir progresser et souhaitent majoritairement (80%) le faire chez leur employeur actuel.



Alors, pas si peu intéressée par le travail la génération Y non ? Et si c’était la génération X et les papy-boomers qui devaient s’adapter à celle-ci ?

Ailleurs sur le web