Aller au contenu principal

Orange Fab, un accélérateur de start-up unique

  • Incubateurs, accélérateurs, business angels… les possibilités d’accompagnement de start-up et scale-up sont nombreuses et très différentes. Focus avec Orange Fab, un accélérateur présent dans 14 pays, dont la Belgique et le Luxembourg, qui vise l’innovation et propose des partenariats commerciaux.

Orange Fab, un accélérateur de start-up unique

1 min. de lecture
ven 08/02/2019 - 10:14

Quand on lance sa start-up ou qu’on travaille sur son (futur) produit, on a tendance à passer par un incubateur. Quid quand on a un projet déjà viable et commercialisé, et qu’on veut passer à la vitesse supérieure ? Il y a alors les accélérateurs, comme Orange Fab par exemple, actif dans 14 pays dont la Belgique et le Luxembourg. Un accélérateur de start-up et scale-up qui se veut unique, comme le précise Juliette Malherbe, Innovation Manager chez Orange Belgique.

Des start-up liées à l’innovation et pas seulement aux télécoms

« Nous proposons un partenariat au niveau commercial avec la start-up. Le programme, c’est de les aider à se développer et à croître ». Que recherche donc l’opérateur ? « En ce qui concerne la Belgique, on va chercher des start-ups dans différents secteurs liés à notre business, de près ou de loin ». Pas seulement dans le secteur « pur » des télécommunications donc et de la téléphonie. « Il y a l’intelligence artificielle pour améliorer le service clientèle, la réalité augmentée pour les animations dans notre magasin, les drones pour l’inspection des antennes par exemple. Sans oublier la big data pour le traitement des données ». Le point commun ? L’innovation. « Nous nous sommes rendu compte qu’il y avait de bonnes idées sur le marché belux au niveau des start-ups mais qu’il leur était parfois difficile de grandir ».

Un partenariat win-win pour Orange et les start-ups

Le but ? Créer des partenariats gagnants, pour toutes les parties. « Pendant trois mois, on aide les start-ups à savoir de quoi elles ont besoin, que ce soit au niveau légal, marketing, communication, technique…et on leur offre l’accès à des experts d’Orange ». L’idée est donc de combiner l’innovation de la start-up et la force de frappe d’un grand acteur, qui compte 1.500 employés et revendique plus d’un million de clients. Orange met en place ensuite des partenariats commerciaux et aide les start-ups à se mettre en contact avec ses clients, B2B comme B2C. « Nous regardons ensemble les cas concrets sur lesquels on peut travailler et on les aide à passer le dilemme de croissance. Une start-up flamande aura peut-être du mal en Wallonie et vice-versa. Après quelques mois, si le succès est au rendez-vous, on peut aussi le proposer au niveau international et on prend contact avec d’autres filiales Orange Fab ». Il est vrai qu’avec l’empreinte du groupe dans le monde, c’est un potentiel de… 260 millions de clients qui peut s’ouvrir aux start-ups et scale-ups.

Découvrez le programme d'accélération destiné aux startups matures souhaitant développer leurs activités avec les unités commerciales d'Orange.