Aller au contenu principal

Les 6 clés pour choisir son espace de coworking

  • Quels avantages offrent les espaces de coworking et à quoi prêter attention quand on choisit son espace de travail ? Réponse avec Alexandre Ponchon, cofondateur de Silversquare.

Les 6 clés pour choisir son espace de coworking

3 min. de lecture
lun 30/09/2019 - 14:55
 

La communauté

C’est l’une des grandes forces du coworking : créer une communauté, où les travailleurs vont partager leurs idées, compétences… Fréquenter des gens d’horizons variés permet de jeter un autre regard sur son propre secteur ou projet. A ceux qui craindraient de se retrouver au milieu de spécialistes dans l’un ou l’autre domaine, le responsable de Silversquare se veut rassurant : « Nous ne mettons aucun filtre. Nous accueillons ici aussi bien des traders en poudre de lait que des avocats, des architectes, des coaches, des ingénieurs, des experts en e-marketing, des graphistes… Réunir tous ces profils dans un même lieu peut générer de nouveaux projets. La diversité crée la richesse ! » D’autant que Silversquare met tout en œuvre pour favoriser les rencontres par le biais d’événements, mais aussi, par la façon même dont les lieux sont conçus. « Nous veillons avec notre architecte à ce qu’il y ait toujours des espaces dits de friction, où les gens vont se croiser, se parler… » On ne coworke pas pour rester seul dans sa bulle.

Le coût

« Si la communauté est le plus grand atout du coworking, beaucoup y arrivent pour des raisons pragmatiques, confie Alexandre Ponchon. Soit ils sont en fin de bail et n’ont plus envie de s’engager dans un bail classique onéreux sur plusieurs années… Soit ils démarrent leur business et n’ont pas envie de grever leur budget d’emblée avec la location de l’espace, repris par ailleurs dans les bilans financiers comme une dette. » A titre de comparaison, travailler seul dans un bureau conventionnel tourne, tous frais compris (location, matériel, entretien, etc), rapidement autour de 1.000 euros par mois, alors que chez Silversquare, on peut disposer d’un espace de travail prêt à l’emploi à partir de 295 euros par mois.

La localisation

Aujourd’hui, on souhaite des lieux de travail qui répondent à nos besoins et à nos envies. « L’image du bureau contraignant, où il est imposé à tous de venir tous les jours et de respecter des horaires rigides, est obsolète, explique le managing director. Aujourd’hui, on va là où on a envie de bosser, où on pourra se concentrer, discuter avec ses collègues, voir ses clients… » La proximité et l’accessibilité jouent aussi un rôle clé. « Nous installons nos espaces dans des lieux facilement accessibles en voiture et en transports en commun. » Mais aussi, un environnement diversifié : « Nous privilégions les quartiers avec une offre de restauration et d’activités (commerces, salle de sports…). »

La flexibilité

Quand on démarre une activité, que l’on soit seul ou plusieurs, il est difficile de savoir de quoi demain sera fait. Et donc de déterminer la taille et la localisation de son lieu de travail. « Opter pour un espace de coworking offre la possibilité de moduler son espace en fonction de ses besoins, explique Alexandre Ponchon. Cela permet aussi par exemple, une société peut démarrer chez nous en louant un certain nombre d’espaces de travail, avec la possibilité d’occuper une salle de réunion quand elle en a besoin pour recevoir des clients, et au fil des mois, en fonction de ses commandes, de son expansion ou pas, augmenter ou diminuer le nombre de postes, voire – dans le plus triste des cas – partir. Ce qui n’est pas possible quand on est lié par un bail conventionnel. »

Certaines sociétés de coworking offrent un autre avantage de taille en termes de flexibilité : elles possèdent plusieurs espaces, dans différents quartiers, voire villes ou pays. C’est le cas de Silversquare, qui possède 5 espaces en Belgique et un au Luxembourg : « Nos membres ont accès à tous nos espaces. Il ne faut pas multiplier les contrats. Si un membre a l’habitude de travailler à Triomphe, mais doit rencontrer un client de l’autre côté de Bruxelles, il peut sans problème fixer son rendez-vous à Stéphanie ou à Louise par exemple. Et s’il veut se développer au Luxembourg, là aussi, il a accès à un espace Silversquare. Il ne devra pas louer un autre bureau. »

 

Le design

« Dans notre volonté d’offrir des lieux premium, outre les éléments évoqués précédemment, on veut aussi un cadre qui soit bien entretenu, où l’on se sent bien, mais qui aussi crée la surprise, génère des réactions positives. » Raison pour laquelle Silversquare travaille en étroite collaboration avec des designers, comme ce fut le cas avec Lionel Jadot sur leur espace Triomphe. « Nous travaillons avec un designer différent dans chaque espace, pour tendre vers une vraie diversité sur tout le réseau. Le fait d’avoir des espaces avec une identité visuelle forte crée aussi un sentiment d’appartenance, renforce la notion de communauté. »

L’équipe

Last but not least. La personnalité des responsables des lieux joue, elle aussi, un rôle majeur. Ainsi chez Silversquare, « on veille à ce que nos valeurs soient bien ancrées et partagées par tous. Chaque espace possède son équipe locale fixe, qui gère le lieu et connait sa communauté. Mais nous travaillons aussi avec une équipe volante qui va de l’un à l’autre. Ce qui génère une relation avec les coworkers plus de collègues que de clients et fournisseurs, sans jamais oublier notre obligation de service ».

Si vous aussi, vous souhaitez rejoindre la communauté de Silversquare, demandez un essai gratuit en cliquant ici