Aller au contenu principal

3 questions à se poser avant de recruter son premier employé

  • Votre petite entreprise ne connait pas la crise. Au contraire, vous envisagez sérieusement d’embaucher votre premier collaborateur. Que prendre en compte ?

3 questions à se poser avant de recruter son premier employé

1 min. de lecture
lun 03/12/2018 - 16:04

Vous avez lancé votre business et bonne nouvelle, il se développe. A tel point que vous ne pouvez plus tout faire tout seul. Vous pensez donc à recruter. Mais comment faire, par quel bout commencer ? Voici trois questions à se poser.

A quel moment embaucher mon premier collaborateur ?

C’est bien connu, on ne peut pas tout faire tout seul tout le temps. Il vient un moment où vous ne pouvez pas vous concentrer sur votre core business et avez besoin d’aide dans des domaines spécifiques (informatique, finance, marketing) ou avez besoin de force vive en termes de vente. Pour pouvoir engager, vous avez également besoin de finances solides. Si en tant qu’entrepreneur, vous pouvez vous permettre de générer un revenu fluctuant, il n’en ira pas de même pour votre premier collaborateur. Gardez donc à l’esprit que le premier travailleur doit apporter une valeur ajoutée, mais également en créer pour l’entreprise. Qui recruter comme premier travailleur de mon entreprise ? La question la plus importante peut-être.

Qui recruter et pour faire quoi ?

Avoir un assistant pour avoir un assistant ne permettra pas de faire avancer votre business. Avant de commencer à recruter, vous devez d’abord définir le poste à pourvoir. Quel sera l’intitulé de la fonction, quelles seront les missions, les responsabilités, les tâches à effectuer ? Vous devez ensuite définir le profil idéal du candidat : compétences, expérience, formation… Se faire aider par un bureau de consultance ou de ressources humaines sera peut-être judicieux. Car l’engagement de votre premier collaborateur aura un impact énorme sur le futur de votre entreprise.

Combien cela coûte d’engager du personnel ?

L’argent, le nerf de la guerre. Tout travail mérite salaire, et c’est à vous d’en définir les deux dans ce cas-ci. Combien pouvez-vous et savez-vous investir dans votre premier collaborateur ? Quel montant débourserez-vous et quel montant recevra votre travailleur ? Est-il en adéquation avec le poste à pourvoir ?  Les secrétariats sociaux peuvent vous guider dans cette recherche. Autre point à prendre en compte, quel type de contrat allez-vous proposer ? CDD, CDI ? Avez-vous pensé à l’engagement d’un freelance ? Ces questions doivent être abordées. N’oubliez pas non plus les primes et les aides régionales à l’emploi proposées par Actiris et par le Forem.

Besoin d’encore plus d’inspiration pour votre business ? Sautez le pas sur #JumpForward, le tremplin pour votre entreprise, et gagnez peut-être une licence d’un an chez TeamLeader !

Ailleurs sur le web